Université d’été du FNJ à Boulogne-sur-Mer du 26 au 29 aout 2010 samedi, Août 14 2010 

FNJ-copie-1

Communiqué de presse du Front National de la Jeunesse

L’université d’été du Front National de la Jeunesse se déroulera cette année dans le Nord-Pas-de-Calais dans la région de Boulogne-sur-Mer.

Les travaux débuteront le jeudi 26 août à 12h00.

Jean-Marie Le Pen, Président du Front National, clôturera l’université d’été par un discours le dimanche 29 aout à 15h00.

Publicités

Vivez les plus belles journées de votre été avec le FNJ samedi, Août 14 2010 

flandre1qm

L’Université d’été du Front National de la Jeunesse se déroule cette année, du 26 au 29 août, dans le Nord–Pas-de-Calais dans la région de Boulogne-sur-Mer à Cormont (62).

Dans un texte largement diffusé, David Rachline, coordinateur national du FNJ, a défini les enjeux de ces quatres journées de formation et d’amitié militante auxquels tous les membres du Front National jusqu’à l’âge de 30 ans sont conviés :

« Au moment où notre mouvement apparaît plus que jamais comme la seule alternative face à des élites traitresses, incompétentes et corrompues, nous devons nous armer idéologiquement et devenir des « soldats politiques« ! »

Militants patriotes, nous resterons fidèles à la voie tracée par nos aînés : c’est le sens de ces journées d’études, qui verront s’exprimer des cadres du FN, du FNJ, ainsi que Jean-Marie Le Pen.

Nous accorderons une large part de notre temps à la formation, par le biais d’ateliers militants qui permettent d’améliorer notre argumentation, et d’être plus efficaces dans notre action militante et notre communication.

Une solide formation est d’autant plus importante que nous avons l’ambition qu’un tiers des candidats présentés par le Front National aux cantonales de mars 2011 soient issus des rangs du FNJ.

Formations, conférences, ateliers militants, sport, camaraderie : tous les ingrédients seront réunis pour que ces journées indispensables nous aident à mieux défendre nos idées et la France.

Tous à l’université d’été !
En avant pour la victoire !
»

Un grand barbecue de clôture, présidé par Jean-Marie Le Pen, aura lieu le dimanche 29 août à midi. Puis, Jean-Marie Le Pen prononcera le discours qui terminera l’université à 15h.

Renseignements-Réservations : 01.41.20.20.80 ou fnj@frontnational.com

A Châteauroux, on respecte la Charia simplement pour faire comme les autres… lundi, Juil 19 2010 

ISLAM.jpg

Dans un entretien accordé à La Nouvelle République Emmanuelle explique son parcours spirituel qui l’a amenée à se convertir à l’Islam et à porter le « voile long » dans sa vie de tous les jours.

On apprend ainsi qu’Emmanuelle qui a été baptisée et fait sa communion dans la religion chrétienne ne s’y sentait pas à l’aise parce qu’elle vivait « dans un quartier où il y avait d’avantage de musulmans que de chrétiens ». Pour mieux ressembler à ses voisins Emmanuelle s’est donc convertie à l’Islam à Châteauroux en octobre 2008.

La chrétienne Emmanuelle n’existe plus, place à Chaima la musulmane !

Après sa conversion Chaima a malgré tout continué un temps à s’habiller à l’occidentale « comme toutes les autres jeunes filles de [son] âge ». C’est alors que l’impensable arriva ! « un frère musulman [lui] a ouvert les yeux en [lui] démontrant que [sa] façon de s’habiller n’était pas vraiment correcte pour une musulmane ».

Tout est dit ! Non seulement aujourd’hui des jeunes Françaises se convertissent sous la pression migratoire de minorités ethniques et ce sont ces mêmes minorités ethniques qui définissent ce qui est acceptable ou non. Ainsi, pour ce « frère musulman » la mode vestimentaire occidentale n’est pas « correcte pour une musulmane » !

Peut-être oublie t-il que nous sommes ici en France et qu’il est légitime qu’en France on s’habille à la Française ! La preuve est une nouvelle fois faite que l’ « Islam à la française » voulu par Nicolas Sarkozy relève de la pure utopie candide !

D’autant que plus loin dans l’article on apprend qu’il existe des regards hostiles qui se portent légitimement sur Chaima et son « long voile ». La réaction de cette dernière ne manque pas de saveur : « [les regards hostiles] me choquent vraiment, ils expriment une totale intolérance qui rappelle d’autres époques. C’est vraiment injuste. »

Pour ces musulmans il est donc légitime de dénigrer la mode vestimentaire européenne mais l’inverse constituerait de l’intolérance pure.

Cet entretien paru dans l’édition de la Nouvelle République du 16/07/2010, bien que destiné à faire croire aux Français qu’il n’y a pas d’incompatibilité entre le fait de porter le voile et celui de vivre normalement en France, expose la réalité au grand jour : aujourd’hui dans l’Indre, comme sur l’ensemble du territoire Français, l’immigration musulmane de masse entraîne un puissant communautarisme dangereux pour notre cohésion nationale et au travers duquel ce sont les principes mêmes de notre république qui sont mis à mal.

On assiste jour après jour à toujours plus de revendications de ces Islams plus ou moins modérés : nourriture hallal dans les fast-foods, dans les cantines scolaires, horaires d’ouvertures spécifiques pour les femmes musulmanes dans les piscines municipales, constructions de mosquées, minarets,…

C’est le principe même de laïcité qui est menacé dans notre pays et la campagne récemment lancée par le FNJ « Ici c’est la France » (voir photo ci-dessous) prend alors tout son sens…

ICI_LA_FRANCE.jpg

Sciences Po fait la promotion du racisme anti-français dimanche, Avr 25 2010 

Communiqué du Front National de la Jeunesse


Le sinistre Richard Descoings est  à l’origine d’un concert de rap qui aura lieu ce soir à Sciences Po.

L’élite des « artistes » anti-français au grand complet : Amhed Mazouz (La Caution), Calbo (Arsenik), Tunisiano (Sniper), ainsi que Dj Cut Killer.

Allant toujours plus loin dans la promotion du métissage et du cosmopolitisme, le directeur de Sciences Po  se ridiculise et envoie un message déplorable aux jeunes Français.

Au lendemain du débat électoraliste sur l’identité nationale, le scandale vient de la participation à cette soirée du secrétariat d’Etat à la Politique de la ville, mais aussi de la Fondation Jean-Luc Lagardère.

C’est en fait la rencontre entre le pire de la sous culture occidentale et le pire de la sous culture anti Française, séduisant au même titre les bobos complexés et les immigrés ingrats.

Cet évènement démontre l’incapacité et la perversité de ce système politique dans lequel, au-delà des grandes déclarations Sarkoziennes, tous les pouvoirs plient devant la culture anti française et plus largement devant les comportements anti français, favorisés par ce climat.

David Rachline,

Coordinateur National du FNJ

Campagne anti-islamiste : le Front National de la Jeunesse répond aux flics de la pensée mardi, Mar 16 2010 

Campagne anti-islamiste : le Front National de la Jeunesse riposte

Suite à la scandaleuse interdiction de son affiche de campagne, le Front National de la Jeunesse collera dès aujourd’hui, dans toute la France , son affiche de réponse.

Il s’agit d’un message clair alertant l’opinion publique, d’une part sur l’islamisme, mais aussi désormais sur la censure insupportable dont a été victime cette affiche, en pleine période de campagne électorale.

Il va sans dire que le FNJ poursuivra, malgré la censure, son combat contre l’islamisme et plus généralement contre le communautarisme ; combat qui, malgré les actions des chiens de garde de la bien-pensance, a rencontré un écho considérable lors de ces élections régionales.

Insécurité à Déols (36) jeudi, Fév 25 2010 

Communiqué de presse de Philippe LOISEAU et Matthieu COLOMBIER

Philippe LOISEAU, tête de liste régionale du Front National pour la Région Centre aux élections régionales de mars 2010 et Matthieu COLOMBIER, tête de liste départementale Front National de l’Indre s’inquiètent de l’aggravation de l’insécurité dans l’Indre et plus particulièrement dans le quartier de la Croix Blanche de Déols. Ainsi, depuis plusieurs semaines, ce quartier est devenu le théâtre de graves actes de délinquance liés à l’immigration.

Le Front National trouve scandaleux que, du fait de l’inaction des Pouvoirs Publics, des Français pourtant ici chez eux, doivent fuir leur propre maison devant les exactions commises par des communautés ethniques.

Philippe LOISEAU et Matthieu COLOMBIER constatent que le Kärcher de Nicolas Sarkozy n’a jamais fonctionné et qu’il est grand temps de remettre de l’ordre dans une Région de plus en plus livrée au chaos.

Enfin, le Front National rappelle qu’il existe une forte corrélation entre insécurité et immigration et qu’il reste impossible de résoudre le problème de l’insécurité sans lutter parallèlement efficacement contre l’immigration.

 

Matthieu COLOMBIER

Tête de liste départementale du Front National de l’Indre

Responsable Régional du Front National de la Jeunesse de la Région Centre.

FERMETURE DU SITE CASTELROUSSIN DE MEADWESTVACO jeudi, Fév 25 2010 

COMMUNIQUE DE PRESSE

de PHILIPPE LOISEAU ET MATTHIEU COLOMBIER

Philippe LOISEAU, tête de liste régionale du Front National et Matthieu COLOMBIER, tête de liste départementale de l’Indre pour les élections régionales de mars 2010,  apportent tout leur soutien aux salariés du site castelroussin de MeadWestvaco menacé de fermeture.

   Comme chaque fois, les belles promesses faites par le gouvernement UMP n’ont pas été tenues. L’Etat se rend donc une nouvelle fois coupable de non-assistance à Français en danger.

   Le Front National condamne fermement ce système économique reposant sur le mondialisme et dans lequel les multinationales peuvent jouer comme elles l’entendent avec la vie d’honnêtes travailleurs français.

   Enfin, Philippe LOISEAU et Matthieu COLOMBIER saluent la clairvoyance des salariés castelroussins qui se sont aperçus du caractère anti-Français de la fermeture du site. En effet, conformément aux scandaleuses exigences de Bruxelles, la France se vide petit à petit de son savoir-faire industriel au plus grand profit de pays concurrents pour devenir un pays reposant uniquement sur le secteur tertiaire.

   Face aux enjeux du XXI° siècle, la seule solution est de produire Français par et pour des Français. Telle est d’ailleurs la volonté affirmée du Front National.

 

Matthieu COLOMBIER

Tête de liste du Front National pour le département de l’Indre

Responsable Régional du Front National de la Jeunesse pour la Région Centre.

Communiqué de presse de David Rachline, Coordinateur National du F.N.J jeudi, Fév 25 2010 

La discrimination anti-française à marche forcée !

La ministre de l’Economie et de l’Emploi a salué aujourd’hui « la force du partenariat public-privé pour combattre le chômage chez les jeunes de banlieues » lors de la signature d’une énième « charte nationale pour les jeunes des quartiers ».

Près d’une centaine d’entreprises ont signé cette charte, appliquant de fait la discrimination dite positive, chère à Monsieur Sarkozy.

Plus grave, la fédération des entreprises publiques locales qui représente plus de 1.000 sociétés d’économie mixte est signataire de cette convention par laquelle les « jeunes de banlieues » vont être embauchés prioritairement.

Alors que la situation de l’emploi chez les jeunes français est alarmante, le gouvernement s’entête à pratiquer une discrimination au détriment de ces derniers, qui ne revendiquent pas leur appartenance aux banlieues mais à la communauté nationale : dans nos communes rurales, dans les villes désindustrialisées, bref au détriment de ceux dont on ne se préoccupe jamais, cette immense majorité silencieuse trop seule pour qu’on la craigne, trop pâle pour qu’on la plaigne.

La campagne du FNJ est lancée en PACA lundi, Fév 22 2010 

Le FNJ de PACA présente sa nouvelle campagne : « Non à l’Islamisme »

Les cadres et les militants de Provence-Alpes-Côte-d’Azur mènent une campagne tambour battant aux côtés de Jean-Marie LE PEN. Dernier événement en date, le lancement de la nouvelle campagne du Front National de la Jeunesse dans la région.

C’est dans trois départements de notre région que Frédéric Boccaletti, Directeur de la campagne de Jean-Marie LE PEN et David Rachline, Coordinateur National du FNJ et colistier de Jean-Marie LE PEN dans le Var se sont rendus pour présenter la nouvelle campagne choc et rompre enfin avec l’hypocrisie des partis du système sur la montée de l’islamisme.

Dès 9h30, la première conférence de presse a eu lieu à La Seyne. Le patron du FNJ a eu l’occasion de développer une série d’analyses sur les conséquences de l’immigration massive, sur le plan social, économique et, bien sûr, politico-religieux, raison de la création de cette nouvelle affiche.

Il a par exemple rappelé le scandale que constituait la substitution d’hamburgers « traditionnels » par des hamburgers hallal dans un Quick de Marseille, exigeant ainsi la « conversion des français de Marseille à l’islam ; condamnés à manger hallal par la volonté d’une chaîne de restauration se soumettant aux revendications religieuses ».

De plus, il a dénoncé la soumission des responsables politiques de la région, tout particulièrement les élus de l’UMP en pointe dans la construction de mosquées-cathédrales comme à Marseille et bientôt à Nice.

Par cette affiche, le Front National de la Jeunesse condamne l’islamisme qui n’hésite pas à exiger des changements radicaux dans le mode de vie des Français.

A midi, ils ont été accueillis à Cavaillon par Marie-Odile Rayé, Secrétaire Départementale du Front National dans le Vaucluse et Thibaut de la Tocnaye, tête de liste dans ce département, ainsi que par  de nombreux jeunes du FNJ. Tout comme à  La Seyne-sur-Mer : opération réussie.

A 15h, Frédéric Boccaletti et David Rachline avaient rendez-vous avec Stéphane Ravier et Jacky Blanc, respectivement tête de liste des Bouches-du-Rhône et Secrétaire Départemental du FN de ce département. L’occasion pour le leader de la liste des Bouches du Rhône de dénoncer l’islamisation croissante du département et particulièrement de Marseille, ce qui n’est plus à démontrer.

A chaque conférence de presse ce fut l’occasion de rappeler les propositions de bon sens du FNJ :

–        le refus du communautarisme du repli sur soi

–        la défense de  l’identité et des symboles de la République

–        la réaffirmation et le respect de la laïcité

–      le droit de vivre selon les valeurs françaises dans un cadre respectueux de l’identité de la France, le droit d’être Français en France !

Face au Système cosmopolite, rentrez en Résistance ! jeudi, Fév 11 2010 

Les 14 et 21 mars prochain se tiendront les élections régionales. Ces élections qui doivent marquer le redressement du Front National dépassent très largement les problématiques locales. Il s’agit en réalité de voter pour la survie de la France telle que nous l’aimons ! Le temps nous est compté.

Comment pourrions-nous faire encore et toujours confiance à ceux qui, par leur politique ethno-masochiste, s’acharnent à déraciner l’arbre France ?

La « jeunesse n’est pas faite pour le plaisir, elle est faite pour l’héroïsme » disait un dicton solidariste. Nous pensons qu’en ces temps troublés cette formule s’applique plus que jamais ! Car nous sommes en guerre ; une guerre dans laquelle l’objectif n’est évidemment pas de tuer des hommes mais bien d’abattre ce vieux système spoliateur.

Il n’est plus temps de se diviser, il n’est plus l’heure des querelles de clochers. Ceux qui adoptent ce type de comportement se rendent coupables de trahison envers le Peuple France et sont donc les complices volontaires ou non de l’UMPS.

L’UMP est un parti regroupant d’excellents acteurs de théâtre mais rien d’autre. La France ne peut pas compter sur ce parti pour son redressement. Le PS quant à lui reste un parti aveuglé par son idéologie socialiste d’un autre âge. Que dire de leurs satellites respectifs (Europe Ecologie, Front de Gauche, Modem… pour la gauche, et Parti de la France pour la droite) ? Si ce n’est que comme leurs aînés ils méritent d’être écartés des commandes du Pays puisqu’ils défendent par leurs actes ou par leurs idées ce qui détruit la France à petit feu.

C’est donc là tout l’enjeu : faire éclater au grand jour le fait que la jeunesse Française ne supporte plus les provocations qui lui sont faites quotidiennement.

Pour marquer cet engagement politique de la jeunesse, la liste du Front National de la Région Centre comprend de nombreux jeunes désirant s’investir pour ce que l’on considère comme la bataille pour la survie de notre Peuple.

La politique de l’UMPS ça donne ça :

Face au Système, rentrez en Résistance !

Le 14 mars mettez à toute la clique politicienne et aux racailles un grand coup de pied dans les urnes !

Page suivante »